KRISHNAMURTI

Jiddu Krishnamurti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jiddu Krishnamurti
Krishnamurti dans les années 1920
Krishnamurti dans les années 1920

Naissance 11 mai 1895
Mandanapalle, Inde
Décès 17 février 1986 (à 90 ans)
Ojai, Californie
Nationalité Drapeau : Inde Inde Indienne
Pays de résidence USA, Angleterre, Inde
Profession(s) Philosophe, Orateur, essayiste

Jiddu Krishnamurti, (en Télougou జిడ్డు కృష్ణ మూర్తి) et (en Tamoul கிருஷ்ணமூர்த்தி), né à Mandanapalle (Andhra Pradesh) le 11 mai 1895 et décédé à Ojai (Californie) le 17 février 1986, est un philosophe et éducateur d'origine indienne.

Sa pensée était fondée sur la conviction qu'un changement fondamental dans la société ne pouvait émerger que d'un bouleversement radical dans l'individu, puisque la société est le produit des actions réciproques de ses membres. Un tel changement devait passer par une sorte de mutation de ce qu'il appelait parfois le « vieux cerveau conditionné de l'homme » afin d'accéder à une vraie liberté que ni les religions, ni l'athéisme, ni les idéologies politiques ne sont capables de produire, puisque, selon lui, les uns comme les autres agissent toujours « en réaction » à quelque chose d'autre.

 

Biographie

Krishnamurti est né dans une famille de brahmanes de l'Andhra Pradesh. En 1909, il rencontra C.W. Leadbeater sur une plage privée au siège de la Société théosophique à Adyar, un quartier de Chennai. Il étudia par la suite auprès de Leadbeater et d'Annie Besant qui dirigeaient à cette époque la Société théosophique, et qui voyaient en lui un « véhicule » pour l’ « Éducateur du monde » qu'ils attendaient.

Jeune homme, il désavoua l'idée selon laquelle il serait ce nouvel Educateur et dissout l'organisation mondiale établie pour le soutenir, appelée « l'Ordre de l'Étoile » en affirmant « La Vérité est un pays sans chemins, que l'on ne peut atteindre par aucune route, quelle qu'elle soit : aucune religion, aucune secte. »[3].

À partir de 1950, il vit en partie à Paris, et rencontre Léon de Vidas qui possédait une jolie propriété avec des roseraies à Cuzorn, dans le Périgord, où il séjourna et rédigea une partie de Commentaires sur la vie, sur le conseil d'Aldous Huxley.

Il consacra alors le reste de sa vie à voyager à travers le monde, s’adressant à des groupes aussi bien qu'à des individus intéressés par ses idées et qui firent rapidement de lui une attraction inhabituelle en son temps par la distance parfois virulente qu'il prenait avec les religions et les gourous, même s'il finissait, inévitablement, par être perçu lui-même comme tel. Il se défendait de constituer un système philosophique ou intellectuel, bien que les transcriptions de ses discussions représentent finalement une somme d'ouvrages très importante.

À l'âge de 90 ans, il s’est adressé aux Nations unies sur le sujet de la paix et de la conscience et a reçu la Médaille de Paix de l'ONU pour l'année 1984.

Son dernier entretien public eut lieu à Madras, en Inde, en janvier 1986, un mois avant son décès, à Ojai, en Californie.

Krishnamurti, un penseur inclassable

Krishnamurti était connu pour critiquer la pensée, la religion et la philosophie. Ce qui lui faisait répondre, quand on le questionnait sur son statut, qu'il n'était ni penseur, ni gourou, ni philosophe.

Krishnamurti est à l'origine de plusieurs écoles : de la KFI, Krishnamurti Foundation Trust en 1968, du Centre éducatif Krishnamurti de Brockwood Park en 1969 et d'Oak Grove à Ojaï en Californie en 1975. Plusieurs écoles ont été ouvertes en Inde, à Rishi Valley, et Rajghat Besant, auxquelles il rendait visite tous les ans. Une autre école a été créée à Wolf Lake au Canada. Selon Krishnamurti, leur vocation était de susciter l'apparition d'une nouvelle génération d'êtres humains, libre d'égocentrisme et de permettre à la fois à l'enseignant et à l'enseigné d'explorer non seulement le monde du savoir mais aussi leur propre pensée et leur propre comportement.

 

 

Sous-pages :

×